SEO : les méthodes pour optimiser le maillage interne

maillage interne

En référencement SEO, nombreux sont les paramètres qui doivent entrer en jeu. Connu aussi sous le nom de linking interne, le maillage interne est l’un des piliers du référencement naturel. Le linking interne fait partie des stratégies SEO on-page. Le linking interne n’est impactant que lorsqu’il est mis en pratique de la meilleure manière qui soit.

Pourquoi faire du maillage interne ?

Au premier abord, le maillage interne accélère l’indexation des pages qui ne sont pas encore indexées sur Google. Le maillage interne joue aussi un rôle important dans l’optimisation du référencement d’un site. Il augmente la visibilité de la page d’accueil et les pages qui sont liées entre elles. Le maillage interne optimise l’expérience utilisateur. Il facilite en effet la navigation des visiteurs. Pourquoi ? Parce que si un visiteur lit une page, il découvre les liens internes de celle-ci, des liens qui mènent respectivement vers d’autres pages. Ces autres pages elles aussi contiennent des liens internes qui pointent vers d’autres pages. Il se peut donc que le lecteur consulte de nombreuses pages lui exposant des informations différentes pendant sa navigation.

Les deux types de maillage interne

Il existe deux types de pratiques de maillage interne auxquels on peut recourir dans le SEO on-page. Ce qui donne lieu à deux types de liens : lien contextuel et lien structurel. Le lien contextuel est le plus courant. Il s’agit du lien inséré directement dans un contenu textuel. Il est à placer fréquemment dans les paragraphes. Ce lien contextuel pointe donc vers une autre page qui sert d’une information complémentaire pour le lecteur. Le lien contextuel quant à lui est un lien qui ne figure pas à l’intérieur de l’article. Il désigne un lien qui se place sur le header ou sur le footer d’une page. Le lien contextuel peut être mis aussi dans le fil d’Ariane. Créer un maillage interne requiert certaines connaissances particulières. Il est parfois judicieux de confier la création du maillage interne à une agence web experte en référencement naturel.

Les ancres de liens, à créer avec soin

Vu que les liens sont indispensables en maillage interne, la création des textes d’ancrage ou ancres de liens ou anchors text est donc obligatoire. Les ancres de liens permettent à Google et au lecteur de reconnaître le thème de la page cible. Si les ancres de liens répondent à certains critères, leur poids aux yeux de Google est fort. Plus les textes d’ancrage sont pertinents, plus leur score de pertinence augmente. Google dispose d’un algorithme de pertinence, à l’aide duquel il calcule et évalue ledit score de pertinence. Voici les types d’ancres de liens auxquels on peut recourir :

L’ancre exacte :

Ce type d’ancre de lien ne nécessite pas une interprétation pour Google et pour le lecteur. L’ancre exacte désigne directement le sujet de la page cible. Si la page cible porte sur le référencement SEO et a comme titre : « Les meilleures stratégies SEO pour référencer un site Internet ». L’ancre exacte peut donc être « stratégie SEO » tout court.

L’ancre partielle :

Il est à noter que l’ancre partielle est plus naturelle que l’ancre exacte. Avec l’ancre partielle, d’autres mots accompagnent le mot cible. Le « Quelle stratégie SEO adopter ? » et le « Conseils pour mener à bien la stratégie SEO » peuvent faire l’objet d’une ancre partielle.

Le titre de la page cible

Ce type d’ancre de lien est encore plus naturel que l’ancre partielle. Il s’avère pourtant difficile d’insérer cette ancre de manière naturelle dans un contenu textuel. Le titre de la page cible fait fréquemment l’objet d’un lien contextuel. Ce type d’ancre de lien a le plus de poids si l’on parvient à l’intégrer de manière naturelle dans une page.

L’ancre générique :

La plus courante de toutes les ancres de liens, l’ancre générique est une manière directe d’inviter le lecteur à cliquer sur le lien de la page cible. Voici les mots qui s’utilisent avec l’ancre générique : cliquez-ici, lire cet article, en savoir plus, ici. Le lecteur identifie facilement le thème de la page cible. Mais Google accorde moins d’importance à l’ancre générique.

La marque :

Ce type d’ancre de lien n’est pas à confondre avec l’ancre exacte. La marque est le type d’anchor text qui s’utilise notamment pour cibler la page d’accueil. Si le site a par exemple comme nom de domaine : « referenceur-professionnel.com », l’ancre peut être directement le « référenceur professionnel ».

Articles recommandés